Pourquoi voter CGT le 06 décembre 2018?

Le syndicat à l’écoute de toutes et de tous

La CGT n’est pas un syndicat catégoriel.

Nous représentons toutes les catégories professionnelles, défendons et œuvrons pour le développement des spécificités de chacune et chacun.

Nous œuvrons à faire respecter l’équité et à lutter contre les passe droits.

Un syndicat cohérent

Nos actions et nos combats s’inscrivent dans une vision d’ensemble de la société. Pour la CGT, la citoyenneté, la solidarité, ne s’arrêtent pas aux portes de l’hôpital. La CGT milite pour une plus juste répartition des richesses produites au profit des salariés et plus largement des citoyens.

Un syndicat présent sur tous les terrains

Dans les négociations, auprès des personnels lors des mouvements sociaux ou pour résoudre des situations individuelles conflictuelles, la CGT est active partout. Nous privilégions l’action collective car c’est la meilleure façon de changer durablement les choses.

Nous défendons tout agent (titulaire, contractuel, emploi aidé…) qui nous sollicite à titre personnel (accompagnement des agents face à la menace de sanctions disciplinaires, défense des dossiers de maladie professionnelle, d’accident de travail).

Peser et négocier pour tirer vers le haut

Quand un accord est bon, la CGT le signe, quand il est mauvais, elle le dénonce.

Une démarche simple et cohérente.

Un syndicat sans peur et sans reproche

Nous n’hésitons pas à monter au créneau pour faire appliquer et respecter les droits des salariés. L’objectif des élus CGT reste en toute circonstance la défense de tous les salariés.

Nous nous engageons comme nous l’avons toujours fait, à être présent aux différentes instances (CTE, CHSCT, CAP, CCP), à nous y exprimer largement. Nous porterons la responsabilité que vous nous confierez.

Les candidat-e-s CGT sont vos collègues, vous les connaissez.

Elles et ils sont intègres, disponibles, dynamiques et impliqué-e-s.

Depuis 2014, la CGT a entre autre porté, argumenté et permis d’obtenir :

– la nomination des ASH ayant obtenu le diplôme d’aide-soignant ou d’AMP financé par le biais de la formation promotionnelle, sur les postes vacants sur le seul critère de l’ancienneté de l’obtention de leur diplôme.

– la formation d’Assistant de Soins en Gérontologie pour tous les AS/AMP exerçant en psychogériatrie.

– l’évolution de carrière des Adjoints administratifs en adjoint des cadres.

– la mise en CDI et les stagiairisations de salariés des services économiques.

– la prise en compte de la totalité des durées de contrat des CDD pour les stagiarisations.

– la mise en CDI des CDD du service hôtelier.

– Nous avons soutenu et accompagné par des actions les soignants des UF HC en sous effectif.

– Nous appuyons et soutenons les revendications justes des salariés de l’EAT pour obtenir une amplitude de travail journalière de 8h et la prise en compte du temps habillage/déshabillage.

– La CGT seule a argumenté et refusé de valider la nouvelle organisation SAAU/UGC pour ne pas valider la suppression de 3 postes paramédicaux et la suppression d’un poste infirmier.

– Nous avons soutenu et accompagné l’équipe des Amandiers durant l’enquête administrative.

– Nous avons repris les règles de planification des congés annuels, de pose des RTT, de compensation des absences avec la demande de programmation de rencontres DRH/DS/Organisations syndicales.

– Nous défendons les évolutions de carrière pour les OPQ des services de soins

– Nous sommes intervenus pour le maintien en emploi des salariés en CEA

– Nous avons soutenu et argumenté l’attribution de la prime collaborateur de chef de pôle pour les adjoints des cadres adjoints de pôle

– Nous avons soutenu et argumenté pour redéfinir et améliorer les espaces de pause dans les unités de soins.

– Nous avons accompagné de nombreux collègues lors de convocations avec la direction, ou pour mesures disciplinaires…

– Nous suivons de près la situation de tous les CDD, les mises en stage et les titularisations.

– Nous revendiquons et avons fait voter en CTE la mise en CDI avant stagiairisation et concours, de tous les salariés en CDD sur emploi vacant permanent ayant un an de contrat CDD.

Imprimer cet article Télécharger cet article